unimog-mania
! ! toutes les photos qui défilent sont celles des membres d'unimog-mania
inscrivez vous si vous voulez acceder à l'intégralité des rubriques
ça vous prendra 30 secondes, c'est gratuit et vous n'aurez plus de pub !!


.

unimog-mania

site consacré à la gamme Mercedes Unimog
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chauffer au bois...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Didier 68

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : Unimog 404 114 1959
Unimog 404 114 1962
Unimog 404 114 1964
Unimog 421 133 1982
Unimog 416 125 1978
Localisation : MAGNY 68210
Pays : france
Nombre de messages : 739
Age : 56
Emploi/loisirs : Maitre chauffagiste, Expert judiciaire
Prénom : Didier
Date d'inscription : 18/03/2009

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Mar 02 Sep 2014, 09:33

OB1KnoB a écrit:
Salut,
Sujet très intéressant, Merci Wink
Pour ma part je brûle du Chêne Vert sec de 2 à 4 ans, ça dépend de ce que je rapporte du bois, et dans ma région le chêne vert n'est pas bien gros donc pas de refendage et bûches de 5 à 15cm de diamètre en moyenne, c'est pratique mais il faut couper plus d'arbres Rolling Eyes .
Mon poêle est basique, c'est un petit poêle turbo qui va bien même si on est évidemment bien loin du rendement d'une chaudière récente.

Je partage une petite expérience avec vous: l'hiver dernier je me suis fait réveiller en pleine nuit par une désagréable odeur de bistre brûlé et le bruit de mon poêle qui "tirait" (un poêle turbo qui tire ça fait du bruit!) alors que mes trappes de tirage étaient quasi fermées, et mon tuyau qui rougissait...
Branle-bas de combat en sautant du lit et... c'est parti pour les erreurs (bon j'étais un peu dans le coltard!) : j'ouvre le foyer pour voir exactement ce qui se passe, super idée, le bistre qui coulait dans le conduit et qui brûlait tant bien que mal en arrivant dans le foyer sans trop d'oxygène se retrouve aussitôt avec un bel apport d'air frais et bien oxygéné et s'embrase instantanément en remontant la coulée le long du conduit, c'est parti pour le feu de cheminée...
Bon forcément là ça reveille un peu, du coup je referme tout, mais du bistre qui brûle ça ne s'arrête pas comme ça, ça aspire tout ce que ça peut par le moindre petit trou de vis du poele. Bref ce n'est plus les flammes de l'enfer mais ça brûle toujours et le conduit rougit de plus en plus.
Petite pause de "réflexion dans l'urgence" et je réouvre le foyer pour y balancer le seau de cendre que j'avais eu la flemme de sortir vider la veille (comme quoi...), et le feu du foyer s'étouffe aussi sec. C'est déjà ça mais le conduit brûle toujours, et de plus belle avec le foyer réouvert.
On referme donc, deuxième pause de réflexion (le conduit est complètement rouge sur 2m), et je file prendre la serpillière que je trempe complètement puis je monte sur le toit pour la fourrer à la sortie du conduit.
C'est ça qui a tout arrêté.

Une fois vérifié que tout était complètement éteint j'ai passé des heures avec toutes les fenêtres ouvertes à essayer de faire partir l'odeur de bistre, et le lendemain des heures à tout nettoyer (poêle et conduit).

Ça ne s'est pas trop mal fini, mais si ça peut servir à quelqu'un voilà la liste de mes erreurs après réflexion (si vous voulez en rajouter Embarassed ):
- la plus grosse selon moi : avoir chargé le poêle et trop réduit le tirage avant de me coucher dans l'espoir que ça dure plus longtemps
- le conduit est un "simple peau" donc sensible aux variation de temperature, le pb étant surtout pour la partie extérieure qui en se refroidissant trop (peu de tirage + absence d'isolation) condense et peut par ailleurs générer un refoulement des fumées dans la maison.
- ramonage insuffisant sur la saison.
-ouverture du foyer pour "voir ce qu'il se passe" (c'était évident).
- la dernière : manque de préparation à un éventuel feu de cheminée! Ce n'est pas dans l'urgence qu'il faut réfléchir mais AVANT.

Maintenant je ne réduis pas de trop mon tirage pour la nuit, soit je prévois de me lever pour remettre du bois dans la nuit si je veux avoir 20degrés au matin, soit je laisse tomber la température dans la nuit et je relance le feu à partir des braises au matin; Et je ne vide jamais complètement mon seau de cendre Wink

Allez, préparez bien l'hiver!
Dimitri

C'est exactement ce que je m'évertue à vous expliquer, ne fermez pas le tirage en espérant faire durer le feu, je l'ai et redit...

l'expérience qu'a vécu Dimitri en est la preuve.

Deuxième problème, les rondins comme ce qu'utilise Dimitri ne sèchent pas sans refendage !!!

Faites l'expérience avec un rondin d'une douzaine de centimètres, laissez le 3 ou 4 ans, fendez le et mesurez l'humidité sur la partie fraichement fendue avec un hygromètre (pas au bout qui est à l'air, au centre), vous verrez que c'est loin d'être bon à brûler...

On a trop tendance à se fier à l'aspect visuel, sur la pile de bois on a l'impression que c'est sec, c'est faux.

La qualité du bois et son séchage sont des aspects incontournables pour une combustion en toute sécurité.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier 68

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : Unimog 404 114 1959
Unimog 404 114 1962
Unimog 404 114 1964
Unimog 421 133 1982
Unimog 416 125 1978
Localisation : MAGNY 68210
Pays : france
Nombre de messages : 739
Age : 56
Emploi/loisirs : Maitre chauffagiste, Expert judiciaire
Prénom : Didier
Date d'inscription : 18/03/2009

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Mar 02 Sep 2014, 09:44

sebastien.janlin a écrit:
Il parait que du sel dans le foyer ou dans la cheminée étouffe l'incendie.
Est-ce vrai.
Parait que c'est très efficasse Question

Pas le sel, Sébastien, le souffre !!!

Les fameuses cartouches pour éteindre les feux de cheminée (Sicli en vendait) sont remplies de souffre avec une mèche.

Il fallait enlever le petit couvercle au dessus, sortir la mèche et soit jeter le tout dans la poêle ou chaudière ou alors allumer la mèche et placer cette cartouche dans le conduit par la trappe de ramonage et refermer la trappe. Et bien sur fermer tirage et orifices pour limiter les entrées d'air.

Autre technique utilisée par les pompiers, un pulvérisateur d'eau : un petit pulvé de jardin à 10€ dans la jardinerie du coin fait l'affaire.

remplir d'eau le pulvé aux 3/4 c'est à dire au moins 4 litres d'eau, régler la buse sur la pulvérisation la plus fine et si le feu se déclare, pomper pour gonfler l'appareil, ouvrir la trappe de ramonage et pulvériser à l'intérieur. L'eau avec la chaleur va se transformer en vapeur et va étouffer le feu. Et surtout ne pas s'arrêter d'envoyer la flotte, faut que le conduit refroidisse sinon le bistre repart de plus belle, la trappe est ouverte...

Autre avantage du pulvé, il n'y a pas de choc thermique, les briques ou boisseaux du conduit n'éclatent pas lors du refroidissement...

Mais faut avoir les cou..les parce que ça ronfle méchamment une cheminée en feu avec la trappe ouverte....

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ericb07

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : Ex-406 forestier
Localisation : ARDECHE
Nombre de messages : 3131
Année : 1967-1974
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Mar 02 Sep 2014, 12:11

Un seau de sable humide balancé dans la cheminée est efficace aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier 68

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : Unimog 404 114 1959
Unimog 404 114 1962
Unimog 404 114 1964
Unimog 421 133 1982
Unimog 416 125 1978
Localisation : MAGNY 68210
Pays : france
Nombre de messages : 739
Age : 56
Emploi/loisirs : Maitre chauffagiste, Expert judiciaire
Prénom : Didier
Date d'inscription : 18/03/2009

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Mar 02 Sep 2014, 14:35

Faut grimper sur le toit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charly007

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : mb trac 800
Localisation : ardeche
Pays : france
Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 26/12/2010

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Mar 02 Sep 2014, 17:40


bonjour,

une petite question, encore la même
pour revenir sur le sujet de ramonage par un pro ou par soi même , il y a 1 ans ou 2
j'avais poser la question à "cerise" lors d'un renouvellement de contract, la personne m'avait répondu,
si cela etait obligatoire on vous demanderais les factures chaque année , on vous demande juste un conduit bien entretenu,
vous pouvez le faire vous même , cette personne ma t'elle induit en erreur ???
il ya t'il un texte de loi la dessus ou une jurisprudence ?
car beaucoup le fond eux même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier 68

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : Unimog 404 114 1959
Unimog 404 114 1962
Unimog 404 114 1964
Unimog 421 133 1982
Unimog 416 125 1978
Localisation : MAGNY 68210
Pays : france
Nombre de messages : 739
Age : 56
Emploi/loisirs : Maitre chauffagiste, Expert judiciaire
Prénom : Didier
Date d'inscription : 18/03/2009

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Mar 02 Sep 2014, 17:54

charly007 a écrit:

bonjour,

une petite question, encore la même
pour revenir sur le sujet de ramonage par un pro ou par soi même , il y a 1 ans ou 2
j'avais poser la question à "cerise" lors d'un renouvellement de contract, la personne m'avait répondu,
si cela etait obligatoire on vous demanderais les factures chaque année , on vous demande juste un conduit bien entretenu,
vous pouvez le faire vous même , cette personne ma t'elle induit en erreur ???
il ya t'il un texte de loi la dessus ou une jurisprudence ?
car beaucoup le fond eux même

Le règlement sanitaire départemental impose deux ramonages par an par un professionnel.

Tant qu'il n'y a pas de sous à sortir, les assurances sont très gentilles...

Lors de mes expertises pour feu de cheminée, le magistrat me demande de vérifier si tout est conforme à la loi et au DTU. Et si le certificat de ramonage ne peut être produit par le propriétaire ou le locataire, sa responsabilité est engagée, autrement dit, sortir le porte monnaie...

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ericb07

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : Ex-406 forestier
Localisation : ARDECHE
Nombre de messages : 3131
Année : 1967-1974
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Mar 02 Sep 2014, 19:22

Encore une aberration administrative,quand on voit le travail de certains soi disant pro... Rolling Eyes Et les tarifs vont de pair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paulard jean pierre

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : 411
Localisation : 77140 darvault
Pays : france
Nombre de messages : 95
Age : 61
Emploi/loisirs : chef d equipe CG77
Prénom : jean pierre
Année : 1973
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Ven 05 Sep 2014, 03:05

bonjour tout sa est bien théorique! tout dépend ou le bois sèche, s il reste dans les bois ou s il est expose en plaine dans les vents dominants qui traverse la pile!
pour les problèmes de feu de chemine tu as oublie un critère c est les fumes froides du a l absence d isolation du conduit.
je chauffe au bois depuis 30 ans avec la meme chaudière (unical flamme inversée) .
2 ramonages par hivers et normalement sa roule et si par malheur le feu prend dans le conduit c est pendant la phase de remplissage quand le feu est en tirage directe mais suffi de couper l alimentation en air avec un simple sac plastique et le feu s arrete directe faute comburant.
quand au point de rose la solution c est la vanne 3 vois qui fait un circuit d eau chaude en continu au retour chaudière ou encore mieux le ballon tampon .
cordialement
jp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zombinis

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : 421 141 de 1975 ancien PL belge et maintenant VL français
Localisation : MELLAC 29300.sud finistère bretagne
Pays : france
Nombre de messages : 1944
Age : 54
Emploi/loisirs : VTT et unimog
Prénom : christian
Année : 01/1975
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Ven 05 Sep 2014, 10:53

mais si on ramone chez soi soi-même ,
on est sur du travail bien fait et  aucun risque d'incendie de ce coté !!
donc pas de risque que l’assureur vienne nous chercher des poux !! cheers
....non ? scratch
au début de la pose du poêle ,

j'ai eu aussi des soucis de condensation
en fait le bas de mon conduit était trop étanche ,
en en enlevant  le bouchon a la base du conduit ,

hop j'ai supprimé la condensation grâce au passage régulier de l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paulard jean pierre

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : 411
Localisation : 77140 darvault
Pays : france
Nombre de messages : 95
Age : 61
Emploi/loisirs : chef d equipe CG77
Prénom : jean pierre
Année : 1973
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Sam 06 Sep 2014, 04:56

j aime bien ton petit cote rebelle sans sent les bonnets rouge Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sprinder83

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : 421.123 / 421.124
Localisation : Toulon 83 / Augerolles 63
Pays : france
Nombre de messages : 1076
Age : 68
Emploi/loisirs : retraité
Prénom : Henri
Année : 1966 / 1972
Date d'inscription : 10/01/2009

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Mar 16 Sep 2014, 09:50

Et l'acacia ,sec bien sûr, c'est bon à brûler ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kiki

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : 406 BT
Localisation : Alsace ,Bas-rhin
Pays : france
Nombre de messages : 2633
Age : 44
Emploi/loisirs : chauffeur spl
Prénom : Serge
Année : juillet 74

Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Mar 16 Sep 2014, 19:31

Salut ,l'acacia ??? (le faux robinier ) je pense que tu a ,avec les épines et qui fait des rejets pas possible lol! lol! ,le mieux est de le fendre vert (car sec tu en CH-E grave ) , c'est un bois qui brule très bien et qui chauffe très bien ,mais qui fait un peu plus de cendres que le chene ou hetre (on peut presque le bruler vert ,j'en connait qui le brule vert ,couper et bruler ) ,par contre si tu veut faire du bricolage (au lieu de le bruler ,si tu a de beau tronc bien droit ) mobilier ,planches qui reste a l'exterieur ou des piquets de parc te gene pas chez nous y a des piquets,qui sont plus vieux que moi et qui sont en très bon état kiki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier 68

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : Unimog 404 114 1959
Unimog 404 114 1962
Unimog 404 114 1964
Unimog 421 133 1982
Unimog 416 125 1978
Localisation : MAGNY 68210
Pays : france
Nombre de messages : 739
Age : 56
Emploi/loisirs : Maitre chauffagiste, Expert judiciaire
Prénom : Didier
Date d'inscription : 18/03/2009

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Mar 16 Sep 2014, 22:58

Kiki, c'est le contraire, le robinier c'est le faux acacia...

très bon bois, comme le dit Serge, le fendre vert car sec c'est une fendeuse de 30 tonnes et un couteau affuté comme un rasoir...

Inconvénient majeur du robinier, une teneur en silice record. à la coupe, la chaine fait des étincelles (c'est pas des conneries) et après la combustion, il faut la brouette pour les cendres.

A éviter dans les chaudières à combustion inversée si on peut, les cendres se vitrifient et forment un bloc dans le tunnel de combustion.

Mais l'eau demande de l'énergie pour l'évaporer et bruler du bois vert est idiot au possible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sprinder83

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : 421.123 / 421.124
Localisation : Toulon 83 / Augerolles 63
Pays : france
Nombre de messages : 1076
Age : 68
Emploi/loisirs : retraité
Prénom : Henri
Année : 1966 / 1972
Date d'inscription : 10/01/2009

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Mer 17 Sep 2014, 07:34

Bon , si je comprends bien , c'est un bon bois , mais pas l' idéal pour le chauffage !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tito

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : 411.117(westfalia) et 406
Localisation : zone libre
Pays : AUTRE
Nombre de messages : 2519
Age : 51
Emploi/loisirs : Papa
Prénom : christophe
Année : 1959
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Mer 17 Sep 2014, 07:46

Quand on a froid et pas le choix,toutes les sortes de bois sont bon Laughing
Ma grand mère a brûlé tout ce qui restait du mobilier pendant la libération Laughing
Et en Alaska,on ne brûle que du sapin mort ou du boulot VERT,on se démerde comme on peut quoi Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
androgen57

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : 404 114 en reloocking
Localisation : sarrebourg
Pays : france
Nombre de messages : 588
Age : 36
Prénom : Pascal
Date d'inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Mer 17 Sep 2014, 18:08

tito a écrit:
Quand on a froid et pas le choix,toutes les sortes de bois sont bon Laughing
Ma grand mère a brûlé tout ce qui restait du mobilier pendant la libération Laughing
Et en Alaska,on ne brûle que du sapin mort ou du boulot VERT,on se démerde comme on peut quoi  Laughing


c est bien vrai ca ,moi je brule toute sorte d essence de bois bouleau être chêne charme ,tout ce qui se trouve sur mon chemin bois blanc etc
j essais juste de mixer un peu quand je charge ma chaudière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
steve

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : 406
Localisation : bas rhin
Pays : france
Nombre de messages : 124
Emploi/loisirs : pompier professionnel
Année : 1978
Date d'inscription : 21/07/2011

MessageSujet: bois sec   Lun 22 Sep 2014, 21:42

salut à tous
je me permets de rajouter mon petit grain de sel dans vos feux de cheminée......

je suis pompier de métier et j'habite dans une région très forestière ou les chauffages au bois sont très courant, il est primordial lorsque vous vous rendez compte de la présence d'un feu de cheminée à l'intérieur du conduit de prévenir immédiatement le 18 ou le 112, avant de tenter n'importe quel opération d'escalade de toit avec un seau de sable ou je ne sais quoi..... la seule chose censée à faire est de fermer le tirage
comme j'ai pu le lire plus haut, certains d'entre vous ont eu de la chance, voir même beaucoup de chance...

il suffit d'un petit rien pour mettre le feu à une maison déjà surchauffé par un conduit hyper brulant en son centre; exemple...si le conduit se fendille, de la fumée va commencer à s'échapper et à remplir toute la maison, bien sur vous n'êtes pas des poissons et vous ne tiendrez pas longtemps en apnée....l'étape d'après le conduit éclate ; je vous laisse deviner à quoi ressemblera votre maison en attendant les 10 à 30 minutes avant que les pompiers n'arrivent.....
quelqu'un l'à dit au dessus; si vous mettez trop d'eau dans le conduit ; celui ci va éclaté à coup sûr.

par pitié ; ne jouez pas les héros et pensez à ceux qui vivent avec vous et qui aimerait bien continuer à vivre tranquillement dans leur petite maison
les sapeurs pompiers ont des moyens techniques (appareil respiratoire, caméra thermique etc) que peu d'entre vous ont dans leurs armoires.....
et en plus c'est gratuit ;;;;;vous payez assez d'impot alors pour une fois profitez en

à bon entendeur
bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fred

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : 411
Localisation : 09
Nombre de messages : 4645
Prénom : fred
Année : 61
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Lun 22 Sep 2014, 22:45

Bonjour

appeler les pompiers , bien sur !mais la nuit dans des régions où il n'y a quasi que des volontaires , où les casernes sont entre 10 et ....xxxx........kms , le temps que les volontaires rejoignent la caserne , démarrent et se déplacent sur site ! , si le feu est déclaré ! s'est trop tard !

J'ai éteins de nuit plusieurs feux dans le village en fermant le tirage et en bouchant le conduit avec un tissus mouillé ou plusieurs parfois si le premier se consumme!

Que penser de l'utilisation d'un extincteur dans le conduit par le haut le temps de calmer le feu pour passer le tissus occultant ??

merci pour tes infos

à+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ericb07

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : Ex-406 forestier
Localisation : ARDECHE
Nombre de messages : 3131
Année : 1967-1974
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Mar 23 Sep 2014, 07:43

Tout a fait vrai Fred,le temps que les pompier arrivent,je ne crois pas qu'il faille rester les bras ballants,car chaque minute compte. Si j'ai parlé du seau de sable humide,c'est que je l'ai expérimenté. Et surtout,il faut faire tuber sa cheminée,l'encrassement et le goudronnage sont bien moindres,et le ramonage bien plus facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier 68

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : Unimog 404 114 1959
Unimog 404 114 1962
Unimog 404 114 1964
Unimog 421 133 1982
Unimog 416 125 1978
Localisation : MAGNY 68210
Pays : france
Nombre de messages : 739
Age : 56
Emploi/loisirs : Maitre chauffagiste, Expert judiciaire
Prénom : Didier
Date d'inscription : 18/03/2009

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Mar 23 Sep 2014, 11:12

steve a écrit:
salut à tous
je me permets  de rajouter mon petit grain de sel dans vos feux de cheminée......

je suis pompier de métier et j'habite dans une région très forestière ou les chauffages au bois sont très courant,  il est primordial lorsque vous vous rendez compte de la présence d'un feu de cheminée à l'intérieur du conduit de prévenir immédiatement le 18 ou le 112, avant de tenter n'importe quel opération  d'escalade de toit avec un seau de sable ou je ne sais quoi..... la seule chose censée à faire est de fermer le tirage
comme j'ai pu le lire plus haut, certains d'entre vous ont eu de la chance, voir même beaucoup de chance...

il suffit d'un petit rien pour mettre le feu à une maison déjà surchauffé par un conduit hyper brulant en son centre; exemple...si le conduit se fendille, de la fumée va commencer à s'échapper et à remplir toute la maison, bien sur vous n'êtes pas des poissons et vous ne tiendrez pas longtemps en apnée....l'étape d'après le conduit éclate ; je vous laisse deviner à quoi ressemblera votre maison  en attendant les 10 à 30 minutes avant que les pompiers n'arrivent.....
quelqu'un l'à dit au dessus; si vous mettez trop d'eau dans le conduit ; celui ci va éclaté à coup sûr.

par pitié ; ne jouez pas les héros et pensez à ceux qui vivent avec vous et qui aimerait bien continuer à vivre tranquillement dans leur petite maison
les sapeurs pompiers ont des moyens techniques (appareil respiratoire, caméra thermique etc) que peu d'entre vous ont dans leurs armoires.....
et en plus c'est gratuit ;;;;;vous payez assez d'impot alors pour une fois profitez en

à bon entendeur
bonne soirée

Salut Steve,

Comme tu le dis et moi aussi, le seau d'eau balancé dans le conduit sert juste à faire exploser celui-ci.
Ensuite, se balader sur le toit avec un seau d'eau ou de sable... c'est déjà la panique, alors risquer en plus de se rétamer, non merci.
Pour l'avoir expérimenté et également assisté à cela avec les pompiers professionnels de Mulhouse, le plus radical et moins risqué est un pulvérisateur de jardin, on le met en pression, on ouvre la trappe de ramonage, on oriente la buse vers l'entrée et on appuie sur la gâchette. L'eau pulvérisée va se transformer en vapeur, la vapeur abaisse la température et va étouffer le feu. C'est assez impressionnant, parce que la trappe ouverte, ça ronfle. Durée de l'intervention, deux à trois minutes maxi, et bien évidemment, fermer le tirage du poêle ou de la chaudière. Ensuite, surveiller l'évolution et si besoin, y mettre encore un coup de pulvé. Ca fonctionne bien, le conduit n'éclate pas sous un effet de choc thermique et se refroidit alors progressivement.

Ensuite Fred a raison, un conduit tubé présente beaucoup moins de risques, tout d'abord parce qu'il n'est pas en contact avec la maçonnerie, ce qui diminue le phénomène de refroidissement responsable de la condensation et du bistre, ensuite en cas de feu, la flamme n'est pas en contact avec les parois de la cheminée donc bien moins de risque de transmission à la maison.

Et comme je l'ai déjà dit, brûlez du bois sec !!!

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ericb07

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : Ex-406 forestier
Localisation : ARDECHE
Nombre de messages : 3131
Année : 1967-1974
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Mar 23 Sep 2014, 12:57

Aprés,chacun voit midi a sa porte,et fait ce qu'il veut. Mais attendre tranquilement les pompiers sans rien tenter,non merci. Et pour ce qui est de bruler du bois sec,seuls les anciens, et les habitués du chauffage au bois le font. Tout, ou presque, les nouveaux utilisateurs de chauffage bois, citadins ou pas brulent ce qu'on leur livre.Et j'ai vu des livraisons ou il y avait encore les feuilles sur les morceaux de bois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ericb07

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : Ex-406 forestier
Localisation : ARDECHE
Nombre de messages : 3131
Année : 1967-1974
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Mar 23 Sep 2014, 13:05

L'arme anti-feu de cheminée,ça reste le ramonage régulier, a faire selon la quantité et la qualité du bois brulé. On peut brulé du bois sec,si le tirage est en permanence fermé, l'encrassement est rapide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine Doinel

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : 411.117
Localisation : Zurich - ZH
Pays : suisse
Nombre de messages : 1188
Age : 64
Prénom : Vincent
Année : 1958
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Mar 30 Sep 2014, 00:30

Didier 68 a écrit:
Salut à tous.

Je rebondis sur ce nouveau sujet, puisqu'il y a une approche dans les forestiers de Roger.

Comme vous avez pu le comprendre, je suis expert judiciaire près de la Cour d'Appel de Colmar spécialité chauffage et en particulier chauffage biomasse et énergies renouvelables.

J'ai, malheureusement (pas pour moi,....) de nombreuses affaires impliquant des chauffages au bois, poêles et chaudières, présentant des dysfonctionnements et problèmes.

Deux causes principales reviennent systématiquement :

façonnage des bûches et qualité du bois.

En clair et sans décodeur, la moitié du chêne de 300 ans de la forêt communale qu'on va mettre dans la chaudière après 1 année de stockage en partant du principe que la combustion va durer 12 heures, il va falloir un sérieux stage de formation avec exercices pratiques en allumant un cierge (très gros) pour qu'il n'y ait pas de feu de cheminée et devoir être relogé par la mairie....

Rappel concernant les essences de bois et leur utilisation.

Chêne : 2 années de stockage à la pluie (surtout pas le couvrir) et deux à trois années de plus pour le sécher.
Frêne : Là, vous avez beaucoup de chance, c'est la variété la moins humide :  deux années à l'air et couvert juste au dessus en quartiers de maximum 8 à 10 cm de côté et c'est bon.
Charme : comme le frêne, mais ne pas le laisser à la pluie, passe très vite. En petits quartiers, utilisable au bout de la deuxième année de stockage.
Hêtre : pareil comme le charme.
Aulne : comme le charme et le hêtre, bois à privilégier pour les heureux possesseurs de cuisinières à bois, fours à pain et à pizza. Les bons pizzaïlos cuisant avec leur four à bois ne prennent pas autre chose...
Peuplier : comme pour la Seita, c'est pour les allumettes, très humide lors de la coupe et une fois sec il n'y a plus rien. Excellent pour bois d'allumage façonné très petit, mais pour chauffer il en faut des mètres cubes... pas très intéressant sauf si on en a des centaines de stères et qu'on a pas le droit d'y foutre le feu...  
Orme : excellent mais quasi disparu à cause de la maladie...
Châtaignier : très bon bois, mais pour ceux qui veulent un poêle silencieux, on prend autre chose.
Merisier : Dense, chiant à fendre, écorce emmerdante, mais bien sec (3 ans) nickel....
Robinier : excellent bois de chauffe à condition d'avoir un stock de chaines (taux de silice le plus élevé) se fend très bien et se conserve 30 ans en quartiers. Pas mal de cendres et de résidus, fout le bordel dans les chaudières à combustion inversée, vitrification des cendres.
Saule : bon bois, séchage rapide, bonne chauffe, mais des brouettes de cendres.

rappel concernant le façonnage : Le séchage du bois dépend de sa section : il faut 1 année pour sécher 2 cm d'épaisseur.
Un quartier de 20cm demandera 5 années pour être sec (2cm d'un coté et 2cm de l'autre...)  
Le quartier de 4-5cm sera sec dans l'année ... élémentaire, mon cher Watson...  
Un stère de bois dur pesant environ 450kg à 20% d'humidité contient.... allez, j'attends.... 90 litres d'eau. Eh oui, vous avez bien lu.
L'eau se transformant en vapeur, c'est de l'énergie, il est très facile de comprendre que plus il y a d'eau, plus il faut de l'énergie pour transformer cette eau en vapeur, moins il restera d'énergie pour chauffer....

Alors de grâce, fendez votre bois, petit, très petit, la combustion n'en sera que meilleure, le rendement également, synonyme d'économies de combustible, de rendement optimal et bien évidemment, préservation de la ressource.

Et oubliez le baobab en pensant que le feu va durer...

Prochain sujet qui sera développé, le rendement et le pouvoir calorifique, comment exploiter au mieux le combustible bois.

Préparez bien votre hiver, faites bosser la fendeuse.

Didier

.

Merci Didier pour ce sujet très intéressant

quelle est la règle pour les conifères ? je vais me chauffer avec cet hiver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine Doinel

avatar

Modéle de votre(vos) mogs : 411.117
Localisation : Zurich - ZH
Pays : suisse
Nombre de messages : 1188
Age : 64
Prénom : Vincent
Année : 1958
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   Mar 30 Sep 2014, 18:47

Voilà , je me suis copié tout le sujet pour l'accrocher à coté du poêle car trop important quand je prête la maison à des amis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chauffer au bois...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chauffer au bois...
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» l'hiver arrive,faites chauffer le bois
» Chauffer au bois...
» évaporateurs au bois performants
» peut-on se chauffer avec du Douglas ?
» croûte de bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
unimog-mania :: PARLONS DE TOUT ET DE RIEN :: tous les sujets sont les bienvenus-
Sauter vers: